Review Of Print

Login

STRATEGIE

HP mène la danse

   HP - Keep reinventing  (source  hp)    HP Inc. veut conquérir de nouvelles parts de marché dans le secteur grand public, s’imposer dans le A3 en professionnel, développer le grand format dans les arts graphiques et devenir leader de l’impression 3D.
Le nouvel HP (HP inc.), issu de la scission de HP en deux entités HP Inc (PC et impression) et HP entreprises (le reste) depuis le 1er novembre 2015, semble avoir trouvé un tout nouveau dynamisme. Le rachat de Samsung Impression, tout comme sa nouvelle stratégie en sont la preuve.

Il faut en effet renverser la tendance négative enregistrée depuis trois trimestres. Les résultats de son troisième trimestre 2016, meilleurs que les deux précédents, sont encore en recul de -9% pour le C.A impression (40% du C.A. total de l’entreprise) avec cependant une marge opérationnelle de 17,8% soit un recul de -6% dans le professionnel, une stabilité dans le grand public et un recul des consommables de -6%.

Se développer dans le grand public
Pour conquérir de nouvelles parts de marché dans le secteur grand public HP a lancé l’abonnement Instant Ink. Un programme personnalisable et flexible, destiné à s’adapter aux exigences des nouveaux consommateurs dont le mobile est au centre de leurs outils numériques. Pour n’être jamais à court d’encre. Instant Ink prévoit plusieurs niveaux de pages imprimées par mois (50, 100, 200 pages) et garantit la livraison à domicile des consommables correspondant. Avantage pour l’utilisateur final : jusqu’à 50% de réduction de coût d’impression, et pour le revendeur un revenu basé sur un pourcentage versé sur chaque contrats. Avantage pour HP : l’élimination des consommables concurrents.

Dans le secteur professionnel il s’agit avant tout de s’imposer sur le laser A3, là où HP occupe moins de 5% de parts de marché (niveau mondial, encore moins en France). HP prévoit ainsi d’étendre la technologie jet d’encre Pagewide au A3, et de lancer en même temps des MFP laser A3 développés avec Samsung depuis 15 mois (c’est à dire bien avant l’annonce du rachat). La nouvelle gamme A3 annoncée pour le début 2017 mélangera les deux types d’équipements en 25, 35, 45 et 55 ppm. But : permettre à l’utilisateur final de choisir entre le jet d’encre pour un usage quotidien, et le laser pour un usage important de valorisation.

Les moyens de conquérir le A3
Les avantages mis en avant par HP pour cette nouvelle gamme A3 reposent en partie sur la technologie Pagewide qui utilise moins de pièces mobiles (tête d’impression fixe sur toute la largeur de la page). Ces imprimantes offrent pour la première fois de la couleur à un prix abordable (15 à 20 euros les 1000 pages), sont deux fois plus rapides, ont une consommation d’énergie moindre, et émettent zéro poussière (ce qui les rend utilisables en salle d’opération ou en salle blanche). Elles offrent des options professionnelles (nombre de bacs en entrée, agrafeuse 50 feuilles en coin, modules extérieurs).
HP dont 83% du chiffre d’affaires est réalisé via des revendeurs souhaite renforcer cette organisation pour la porter à 87%. Le moyen : donner aux revendeurs des moyens nouveaux pour conquérir de nouveaux marchés. Cela passe par de nouveaux services de type MPS reposant sur les systèmes intelligents installés dans les imprimantes, et une base données permettant d’optimiser la gestion de ces équipements.
Les modèles A3 (jet d’encre et laser) sont ainsi équipés d’une centaine de capteurs qui alimentent une base de données mondiales permettant de faire de la maintenance à distance.
Parmi les outils de gestion mis à la disposition des partenaires, ou qu’HP peut assurer, on trouve l’audit, le conseil et l’accompagnement, l’approvisionnement automatisé de pièces de rechange, la planification des tournées des techniciens, le pilotage et l’historique. Sans oublier les outils de sécurisation des solutions d’impression qui assurent que le Bios de l’imprimante est toujours le bon (HP Surestart), que le disque dur est crypté, que la liaison entre le serveur d’impression et l’imprimante est aussi cryptée. Il restera toujours les failles de sécurité offertes par les pages imprimées non relevées (que l’on peut éviter avec le pull printing) ou les ports USB (que l’on peut toutefois faire verrouiller).

Attention au 3D
En matière d’impression 3D lancée en mai 2016 (La Jet Fusion printing printing solution de HP se veut dix fois plus rapide et moitié moins couteuse que les concurrents existant), HP prévoit de construire un nouveau réseau vertical visant l’industrie comme cela existe en impression pour la santé, l’éducation, la grande distribution (Carrefour est le plus grand client MPS de HP en France). Et bien sur prévoit d’en être le leader.

HP leader de l’impression numérique
HP revendique une part de marché mondiale de 39,2% en Jet d’encre; de 31,4% en Laser; de 49,3% en Grand format; de 26,7% en Grand format production; de 48,6% en grand format industriel et de 45,6% en Signalétique+packaging+production.
Placements moyens sur 10 marchés au dernier trimestre 2015 : 41% (mexique, canada, USA, espagne, Inde, UK, Russie, France, Chine, Allemagne)
France : 36% ,dont jet d’encre environ 45%, laser 25% (grâce au A4)
Le C.A. du A3 en France est estimé par HP à 2,3 milliards de dollars. Un marché marqué par la croissance du canal et la décroissance du direct.
Il y a en France 4300 revendeurs d’impression professionnelle dont 10% ont un C.A. de plus de 200 000 euros.

RD

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version