Review Of Print

Login

STRATEGIE

Altana achète la Metallography de Landa

   photo    Altana AG a acquis la technologie Metallography de Landa, qui avait été présentée en avant première pendant la dernière drupa.
La Metallography, technologie d’impression métallisée, est annoncée par son inventeur Landa, comme pouvant remplacer celle de la dorure pour deux fois moins cher.

Ce rachat doit permettre à Landa de se concentrer sur la technologie d’impression Nanography, où Altana est aussi le partenaire de Landa. Altana se chargeant de la finalisation du développement de la Metallography et de sa commercialisation. Altana vise explicitement les marchés des étiquettes et des cartons pliants, sur lequels il veut représenter la technologie dominante, à la place de la dorure à froid ou à chaud.
Landa va transférer progressivement les développements encore en cours et le savoir faire de production à la division Actega Coatings & Sealants d’Altana. Le futur sera géré par la société Actega Metal Print GmbH à Lehrte près de Hannovre. Jan Franz Allerkamp, qui est chez Altana depuis 2010, est le directeur général de cette nouvelle société du groupe Altana.
Le groupe chimique allemand Altana (additifs BYK, pigments métalliques Eckart, vernis Actega) a investi en juin 2014 quelques 100 millions d'euros dans Landa Digital Printing du Landa Group de Benny Landa en échange d'une participation minoritaire.
Cet investissement devait être utilisé pour terminer le développement de la "Nanography", procédé d'impression numérique de Landa, y compris la conception et la montée en puissance des presses d'impression Landa Nanographiques, et la construction d'usines de fabrication des colorants de l'encre Nanoink de Landa.
Selon le communiqué officiel des deux groupes, il s'agissait du début d'un partenariat stratégique à long terme dont le but est d'apporter des solutions d'impression numérique sur les marchés de l'impression commerciale, d'emballage et d'édition. L'accord concernait uniquement La société Landa Digital Printing du Landa Group (et pas Landa Labs, Landa Ventures ou Landa Fund qui font aussi partie du Landa Group).

Plus de questions que de réponses La vente d’une technologie future (la Metallography) de Landa à l’investisseur Altana conduit à se poser des questions sur Landa. Depuis la drupa 2016 et les annonces fracassantes effectuées par Landa à son issue - plus de 450 millions d’euros de commandes - c’est le calme plat. Aucune information sur les suites de ces commandes comme les livraisons, les installations, les sites beta etc, ni sur la construction d'usines de fabrication des colorants de l'encre Nanoink sans laquelle les presses Landa ne peuvent fonctionner, n’a été communiquée. On ne connait pas non plus le montant de la transaction avec Altana. Altana, en rachetant la Metallography, estime sans doute avoir fait une bonne affaire qui pourrait lui permettre de compléter ses offres de produits et de solutions pour l’imprimerie. Une façon aussi de rentabiliser son investissement initial? Il ne reste plus qu’a apprendre que la Nanography a été rachetée (par Altana ou Komori?) pour que Benny Landa puisse s’adonner pleinement à ses recherches énergétiques…Bref, cet accord de vente pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses. RD

Vidéo : https://youtu.be/q0rLIz19vPY  www.landanano.com  www.altana.com 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version